Accueil > Témoignages, récits, portraits > Autodéfense féministe

Autodéfense féministe

contacter Dégenré-e

DégenréE fait sa rentrée ce mercredi 10 octobre en laissant la parole à quelques meufs qui ont passé un bout de leur été, entre elles, autour du thème de l’autodéfense pour femmes. Elles sont parties, comme ça, pendant une semaine, avec pour seul bagage leur expérience, leurs vécus, leurs crachats, leurs doutes et leur profond désir d’avancer en apprenant à se protéger, psychologiquement, verbalement, à hurler, écouter leurs appréhensions, savoir que ça vaut la peine et, parler. Ne pas se culpabiliser.

Avec "douceur et simplicité" comme en témoigne l’une d’entre elles. Et pourtant, se sont entremêlé des questions communes parfois douloureuses et parfois rageuses. A d’autres moments, de l’attention, juste là, "ni plus fortes ni plus faibles " raconte une autre, justes entres elles, en soutien.

Elles ont entre 25 et 30 ans, elles sont "étudiantes en médecine" ou "cas sociale en résistance" et pas le bac ou "déserteuses du système patriarcal" ou "militante associative", pour la plupart de peau blanche, une d’un père maghrébin, d’autres enfants de féministes qu’elles ne (re)connaissent pas,… elles racontent :
lors d’un atelier, à partir d’une histoire vécue (trop vécue) et avec comme outil la pratique du théâtre de l’oppriméE (le théâtre forum), elles ont trouvé ça :
 Vous faites du pouce, un type s’arrête et vous dit « tu suces ? » et là, blasée, vous lui répondez « vas sucer une queue et puis on en reparle, ok ? ».

pour télécharger : clic droit enregistrer sous

Voir en ligne : pour télécharger : clic droit enregistrer sous

SPIP 3.2.1 [23954] | squelette | | Contacter Radiorageuses | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Version mobile