Accueil > Analyses, vulgarisations > Pour en finir avec la psychatrie

Pour en finir avec la psychatrie

contacter Dégenré-e

Bonjour, L’émission DégenréE de ce mercredi 25 février (rediffusion le lundi 2 mars)sera autour de lectures de témoignages de femmes ayant été confrontées à l’institution psychiatrique.
Ces récits sont tirés du livre "Pour en finir avec la psychiatrie " de Nicole Maillard Déchenans, membre du Groupe Intervention Asile. En prime kelkes réflexions sur le sexisme psychiatrique, les réformes actuelles et les médocs avec de la muzik allant de Nik’ta klinik d’Atomic Tango à Barbara... Bonne écoute !

Et on vous mets la 4ème de couv’ du livre pour vous donner envie de le lire :

"Il en est de la psychiatrie et de l’hôpital psychiatrique comme de la prison ! Tant qu’on n’y a pas été confronté, on ne peut pas croire qu’il puisse en être ainsi. Que l’on puisse briser des êtres humains à ce point ! Et pourtant ! Ce livre s’adresse aux personnes ayant été confrontées à l’institution psychiatrique : les patients ou anciens patients, leurs familles ou amis, les professionnels de la santé mentale. Il s’adresse aussi à tous ceux qui s’intéressent à la maladie mentale et souhaitent œuvrer aux changements de mentalité et de société indispensables pour la soigner dans le respect de la dignité des personnes qui en sont atteintes. La commission Alternatives thérapeutiques du G. I. A. (Groupe Information Asiles) a rassemblé des témoignages qui décrivent les maltraitances institutionnelles psychiatriques et les ravages des psychotropes, mais qui racontent aussi des chemins possibles de guérison. Ces chemins sont aussi variés que les personnes qui témoignent sont diverses.
Ce livre prend, en effet, le contre-pied des allégations répétitives et confortables de nombreux médecins psychiatres qui prétendent que maladie mentale et chronicité vont de pair. Non, même la schizophrénie n’est pas incurable ! Des membres du G. I. A. attestent ici que l’espoir est légitime, que sortir de la dépendance aux institutions psychiatriques et aux médicaments psychotropes est possible. Ce livre présente en annexe un historique du G. I. A. de ses débuts, en 1972, jusqu’en 1992, sous la forme d’un long entretien avec Philippe Bernardet (1950-2007), militant dévoué à la cause des patients en psychiatrie et devenu, par la force des choses, le meilleur juriste national et européen en matière de droit français de l’internement psychiatrique."

pour télécharger : clic droit enregistrer sous

Voir en ligne : pour télécharger : clic droit enregistrer sous

SPIP 3.2.1 [23954] | squelette | | Contacter Radiorageuses | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Version mobile