Accueil > Analyses, vulgarisations > Les grands détournements : travail, frontières et confinement

Les grands détournements : travail, frontières et confinement

contacter La revanche des Zhérissons

Également dans la rubrique : Pots pourris, puzzles et chroniques

Les zhérissons reviennent sur les conséquences du confinement sur des travailleur.euse.s précarisé.e.s, notamment des travailleur.euse.s du sexe, et sur les politiques de frontières.

Cette semaine, les zhérissons ne sont pas très rassurés par les politiques mises en place par les gouvernements européens pendant et ce confinement. Parce que ce petit virus, si petit, qui a pris tant de place dans nos vies, a été pas mal utilisé pour renforcer les inégalités et les politiques de précarité qui elles ne sont pas nouvelles !

Alors aujourd’hui, on avait envie de vous parler des conséquences du confinement pour des personnes précarisées par le monde capitaliste et hétéropatriarcal dans lequel on vit, pour nous donner des raisons de continuer à lutter ;)

Car oui, pour beaucoup d’entre nous, le confinement n’est pas ce moment de recentrement et de retour aux choses essentielles. C’est un ensemble de mesures qui touchent de plein fouet les plus précarisé.e.s, renforcent des dynamiques néolibérales et hétéro patriarcales déjà bien à l’œuvre, et nous empêchent de nous rassembler pour manifester.

aU prOgrAmMe

- un super reportage réalisé par Klara, sur les conséquences du confinement pour les travailleuses du sexe de Paloma, une association communautaire nantaise qui a pour objet de promouvoir la santé des personnes proposant des services sexuels tarifés en se référant aux principes de la réduction des risques.

- une lecture par Kim du texte "Qu’advient-il de la liberté de circulation pendant une pandémie ?", écrit par Maurice Stierl et Sandro Mezzadra sur un fond musical de Booba, DKR. Vous pouvez retrouver le texte en intégralité sur le site d’Open Democracy (en anglais) et de A2C (en français).

- une chronique de Marie qui ne se laisse pas avoir par le discours gouvernemental qui nous fait croire que le retour au travail va être source de joie pour toutes celles et ceux qui ont été confiné.e.s pendant plus d’un mois.

Et pOuR la MusIQuE

- Hijabi, une chanson de Mona Haydar

- Cancion sin miedo, une chanson de Vivir Quintana

Bonne écoute et que les luttes continuent !

RDZH35_les-grands-detournements.mp3

Voir en ligne : pour télécharger, clic droit et enregistrer sous

SPIP 3.2.15 | squelette | | Contacter Radiorageuses | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Version mobile